Lorsque l’on décide de faire soi-même un album photo en scrapbooking, il est parfois difficile de savoir par où commencer, spécialement lorsque l’on débute et que l’on vient de découvrir le scrapbooking. Le mieux est de prendre un moment pour créer une liste des choses à penser avant de commencer son album. Ainsi vous aurez une feuille de route à suivre pour toute la durée de votre projet. Voici mes conseils :

Définir un thème pour son album photo en scrapbooking

Cela paraît logique comme conseil. Pourtant, le choix du matériel ainsi que la durée de réalisation peut changer considérablement. Par exemple, un album de naissance avec les premières années de bébé se réalisera sur plusieurs années, alors que pour des photos de mariage quelques semaines suffiront. Dans la même idée, les décors ainsi que les textes ne seront pas les mêmes si vous décider de relater votre dernier voyage en Ecosse ou vos vacances aux Caraïbes.

Si vous êtes débutant, il sera préférable de commencer par un album de vacances plutôt que par un album de naissance. Pour la simple et bonne raison que cela concerne un reportage photo sur une courte période et qu’il sera ainsi plus vite réalisé.

 

Opter pour un album 30 x 30 cm ou 25 x 25 cm

Le format 30 x 30 cm est idéal car il permet de coller beaucoup de photos. Imaginons que vous ayez 200 clichés de votre voyage. A raison de 3 à 4 images par pages, il vous faudra une cinquantaine de mises en pages différentes. Un autre avantage de ce format, c’est que cela vous permettra de jouer avec des grandes photographies de 13 x 18 cm par exemple. Personnellement, j’adore intégrer des images de cette taille pour apporter du dynamisme au projet. En photo unique, le résultat est vraiment top. Le sujet est bien mis en valeur.

Le format 25 x 25 cm convient tout particulièrement à des tirages de petites tailles (format 9 x 13 cm ou inférieurs) ou pour des projets avec une centaine de photographies. Les mises en pages avec 2 à 3 photos sont tout à fait possibles en format 10 x 15 cm également. Cependant la place pour le décor sera plus limitée.

 

Choisir un kit d’album photo

L’avantage de choisir un kit, c’est que vous aurez déjà un peu de matériel qui correspondra à votre thématique. Vous aurez également sous la main un gabarit de mise en pages ainsi que des modèles pour commencer votre projet. Il existe plusieurs thèmes pour le format 30 x 30 cm :

  • carnet de voyage, pour les globetrotters ;
  • souvenir, pour les nostalgiques ;
  • nature, pour les amoureux de plein air ;
  • sentiment, pour la famille, les mariés ;

Pour le format 25 x 25 cm, il existe un kit ‘découverte’ qui reprend plusieurs thèmes de la vie :

  • anniversaire ;
  • vacances & voyage ;
  • nature ;

Il vous faudra encore ajouter quelques éléments de décors pour compléter ces kits, comme des rubans ou des perles, et choisir des papiers qui s’accordent bien avec vos photos. 

Choisir ses photos

Etape indispensable à tout projet, il est impératif de trier ses photos pour ne garder que les plus belles. Jetez sans ménagement celles qui sont floues et sans intérêt. Ne faites pas les mêmes erreurs que moi. A mes débuts, je commandais la totalité des clichés pris pendant mes vacances et me retrouvais avec plus de huit cents à trier. Finalement, j’en jetais la moitié ! Même si les sites de commande en ligne proposent de super tarifs, je trouve quand même dommage de devoir en mettre à la poubelle plus de la moitié.

Donc, avant de commander les 60 photos de ce fameux coucher de soleil, triez, jeter et ne conserver que les 5 plus belles. Vous choisirez également quelles photos méritent d’être développées en grand format.

 

trier ses photos pour le scrap

Choisir un décor unique pour toutes les pages

Ce n’est pas une obligation, mais cela vous permettra d’avoir un fil rouge tout au long de votre reportage photo. De plus, cela vous facilitera la tâche et vous gagnerez un temps énorme car vous n’aurez plus à vous creuser la tête pour trouver un nouveau décor à chaque page.

Une autre possibilité est de garder un élément géométrique pour toutes les compositions et ajouter un élément de décor différent en fonction du sujet présent sur les photos.

Voici quelques exemples de décorations que l’on peut associer :

  • une forme géométrique (rond, carré, triangle) avec une découpe de feuille ou de fleur ;
  • une étiquette avec un décor et un texte qui changent à chaque page ;
  • un motif tamponné sur la page associé avec une forme ronde placée en relief ;

Une fois que vous aurez fait votre choix, vous pourrez travailler à la chaîne pour préparer tous vos éléments et les avoir ainsi sous la main le moment venu.

 

Définir une ou deux couleurs de page pour tout l’album

Même s’il existe une jolie gamme de page, je vous conseille de vous limiter à une ou deux couleurs qui reprennent l’ambiance de vos photos. Pour ma part, j’aime beaucoup jouer avec des duos et je privilégie les couleurs claires qui offrent plus de possibilité :

  • naturel et kraft: le combo gagnant qui va avec toutes les photographies ;
  • blanc et bleu ciel: le duo pour les vacances balnéaires ou pour la visite d’une ville ;
  • tendre pomme et ‘Mist’ : l’association parfaite pour les escapades en pleine nature ;

Une fois les pages choisies, passons au choix du papier. Vous pouvez assortir le papier aux pages afin d’avoir toujours la même combinaison de couleur pour tout l’album. Si vous avez deux couleurs de pages, vous pouvez alterner les mises en page. Par exemple : page blanche avec papier bleu ciel et page bleu ciel avec papier blanc. Cela donne une jolie harmonie.

Bien entendu, vous pouvez transgresser cette règle et composer selon votre envie. Eviter toutefois de vous retrouver avec une page jaune et papier vert en face d’une page corail et papier noir.

Une autre solution sympa, c’est une seule couleur de page pour tout l’album. Dans ce cas, vous pouvez choisir d’associer des papiers reprenant les couleurs de vos photos, par exemple :

  • page blanche avec un camaïeu de papiers verts ;
  • page naturelle avec du papier chocolat ;
  • page bleu ciel avec du papier bleu foncé ;

Il est également possible de choisir un papier imprimé coordonné à un papier uni pour apporter un petit peu de fantaisie. Attention toutefois à choisir un motif discret qui n’attirera pas l’attention au détriment de la photo.

Enfin garder cette petite astuce en tête lors de la réalisation de votre album photo en scrapbooking : en scrap européen, c’est la photo qui est le sujet principal, pas le décor.

 

Se fixer une échéance pour réaliser son album photo en scrapbooking

Par expérience, se fixer une deadline permet de travailler beaucoup mieux et rapidement. Cela permet également d’établir un programme et de diviser votre projet en petite étape à réaliser par semaine et même en jour. Cela peut être ajouté dans votre agenda comme un rendez-vous créatif,  pour vous accorder un moment de détente.

Concrètement, il suffit d’estimer le nombre de pages à réaliser, puis de les répartir sur les jours qui restent jusqu’à la date fixée. Se dire que l’on a 3 pages à créer par semaine pendant 3 mois vous rendra plus zen qui si on parle de 36 pages.

Lorsque votre but sera atteint, vous aurez ainsi une petite victoire créative à fêter et vous serez fière de vous. Et pourquoi pas, avec une sortie shopping avec votre meilleure amie, un nouvel album scrap, une nouvelle machine pour votre loisir préféré.

Consultez le catalogue en ligne et choisissez dès maintenant le cadeau que vous voulez vous faire.